Speed dating paris jeunes

posted by | Leave a comment

C’est pas comme s’il existait des tas de bars, de clubs ou autres lieux de rencontres.

Malgré tout, il y a des gens, un peu désespérés, qui, à l’heure d’internet, tinder, adopte un mec ou facebook tentent l’aventure du speed-dating.

fille #4 Stéphanie a 28 ans, cette minuscule rousse a l’air d’avoir une très jolie poitrine, et je ne peux m’empêcher de la regarder dans les seins quand elle me parle.

Avec sa voix nasillarde, elle me raconte son enfance Niçoise.

J’aime bien mes parents d’ailleurs, je les vois souvent.

J’ai fait du sport quand j’étais jeune, mais maintenant, je préfère manger de la pizza.

C’est une fêtarde, et elle a tenté l’expérience du Speed-Dating dans l’espoir de trouver un mec bien. fille #2 Sarah, 29 ans, est une énergique brunette trop fardée.

Maman au foyer elle s’occupe de son fils, Théo, 11ans, qu’elle a eu avec son premier amour.

Elle vit à Montreuil, et c’est marrant, j’y ai vécu moi aussi.

Célibataire depuis 1an et des poussières, elle me confie rapidement qu’elle a eu beaucoup d’aventures depuis sa rupture.

Je m’étonne de cette confession, ne comprenant pas à quel moment le fait d’avoir pécho un tas de mecs peut devenir un argument de drague.

Elle me confie d’ailleurs qu’elle sort toujours beaucoup en boîte de nuit, mais jamais sur Paris, parce que les gens se la pètent trop.

Elle se définit comme étant une « attachiante » et tente d’appliquer au mieux sa devise « carpe diem » au quotidien.

Leave a Reply

dating single mom teenage daughter